Qu’est-ce que le feedback ?

La traduction littéraire signifie simplement : « Nourrir en retour ». Le feedback est l’outil par lequel un message est envoyé d’une personne à une autre en réaction à un premier message reçu. C’est une communication qui donne à une personne des informations sur la façon dont elle affecte les autres. Cette information peut l’aider à reconsidérer son comportement et éventuellement le changer, mais aussi le reproduire.

Le feedback est un point de vue, il parle avant tout de soi-même, de son ressenti. Le feedback est une hypothèse sur l’autre et cette hypothèse demande à être vérifiée. C’est un moyen d’aider la personne qui reçoit le feedback à mieux comprendre ce qu’elle stimule chez les autres comme réaction (ressenti) et comment elle stimule les faits, quel impact ses comportements peuvent exercer sur autrui.

 

Pourquoi le feedback ?

Le feedback devrait faire partie d’une culture d’entreprise basée sur le respect et la confiance. Il peut être donné et reçu à différents niveaux hiérarchiques. Par sa généralisation, l’entreprise dans son ensemble augmente sa performance. La pratique du feedback vous guide dans votre affirmation de soi et plus généralement dans la gestion des conflits. Le feedback est essentiel au développement des compétences techniques et sociales.

Le feedback est nécessaire pour comprendre ce qui pourrait être amélioré ou corrigé par un retour constructif, pour être félicité pour un effort ou un engagement, pour mieux se connaître et savoir comment nous sommes perçus. Sans feedback on ne sait pas si ce que l’on fait correspond à la demande. Cette confusion peut conduire à une baisse d’efficacité.

Parfois le feedback n’est pas nécessaire. Certaines situations parlent d’elle-même.

Comment donner et recevoir un feedback ?

Le pré requis pour donner des feedback efficaces est de savoir s’en donner et de savoir recevoir ceux des autres. On ne peut donner un feedback que si l’on est prêt à en recevoir. Un feedback est bref et précis avec quelques phrases courtes. Ce n’est pas une discussion. Le processus du feedback est soumis au principe de la confidentialité et doit rester limité à l’échange.

Feedback correctif : on aimerait que l’autre améliore sa façon de faire.

Feedback positif : on aimerait que l’autre continue sa façon de faire.

Attachez de l’importance au non verbal, il exprime 70% du message (froncer les sourcils, doigt pointé, hausser la voix, les épaules, sourire, regard, etc…). Le feedback porte sur un comportement qui peut être changé. S’il porte sur une situation sur lequel la personne n’a pas de prise, il risque de devenir occasion de frustration plutôt qu’un stimulant pour la croissance (familiale, culturelle & religieuse, financière, etc).

 

Les questions à se poser avant de donner un feedback critique et constructif :

  • Quelle est mon intention ?
  • Quel est le lieu et le moment le plus approprié ?
  • Quel est le message que je veux transmettre ?
  • Qu’est-ce que je souhaite voir changer ?
  • Quels sont les aspects positifs à souligner ?
  • Quels sont les objectifs et les solutions que je peux proposer ?
  • Comment est-ce que j’aimerais que l’on m’adresse ce feedback si j’avais à le recevoir ?

 

Anticipez vos entrevues, préparez ce que vous allez dire, comment le dire, quel résultat vous attendez. Ayez le courage de dire la vérité, de donner un feedback authentique et sincère. N’utilisez pas les termes : jamais, souvent, tout le temps, une fois de plus ou encore. Pensez au Ratio de LOSADA (trois interactions positives pour une négative) et alternez les points positifs et les points d’amélioration (technique du sandwich).

 

Christian Crettaz

 

 

About Steve

Diplômé de l’École Hôtelière de Lausanne, Steve est spécialisé en conduite de groupes Team Spirit ainsi qu’en animation d’équipes Team Building.

Pin It on Pinterest

Share This